Follow

Nick Kristof parle de son père, un réfugié arménio-polonais qui a vécu dans sa jeunesse en Roumanie dans un village parlant ukrainien, a étudié tardivement aux US et a enseigné à Stanford.

nytimes.com/2018/11/21/opinion

Une biographie :

reed.edu/reed-magazine/in-memo

Sign in to participate in the conversation
Les copains d'abord

Vous êtes les bienvenus si on a déjà bu un verre ensemble !
This site is for my friends. You're welcome if you know me in some way, for instance if we had a drink one day.